Témoignages

 

Mariève Chicoine


Je suis Mariève Chicoine, analyste en microbiologie et salubrité des aliments
pour l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments.


Suite à mon expérience en milieu de travail, je me rends compte que les finissants en Techniques de laboratoire : spécialisation biotechnologies sont très polyvalents! En effet, j'ai eu plusieurs expériences de travail très variées, soit en diagnostique vétérinaire, en production et contrôle qualité pharmaceutiques, en contrôle qualité de production au niveau HACCP, puis finalement en microbiologie alimentaire.

Je crois fermement que le programme de biotechnologies m'a ouvert bien des portes et je recommencerais exactement le même processus de formation si c'était à refaire. J'ai un emploi que j'aime beaucoup et je crois que c'est le résultat de mes trois belles années de formation en biotechnologie.

Merci beaucoup à toute l'équipe de professeurs passionnés qui se dévouent pour donner une formation exceptionnelle!

Mariève Chicoine

Philippe Venne

 

Bonjour, futurs techniciens et futurs étudiants en Sciences de la nature hésitant à choisir son programme d’études collégiales. J’espère que les quelques mots suivants sauront vous aider dans votre choix ou consolideront celui que vous avez déjà fait.

À ceux qui ne le savent pas déjà, le programme Techniques de laboratoire : spécialisation en biotechnologies offre des passerelles DEC-BAC avec plusieurs universités (ceux qui ne les affichent pas déjà vont bouger rapidement), et des cours crédités (jusqu’à 30 crédits, donc une année universitaire). Il y a deux avantages à cela, le premier très évident est monétaire. En effet, un crédit universitaire coûte environ 65 $. Pour 30 crédits, on dépense donc 1950 $, moins le coût de deux trimestres au cégep, soit environ 440 $. On a en bout de ligne une économie de 1510 $.

Lire la suite

Marc-André Beaulieu

 

C’est un peu grâce à vous que j’ai eu le goût de poursuivre en chimie (chimie organique surtout). Je vous écris cela juste pour vous dire que je ne me suis jamais senti autant à ma place. La formation qu’on a reçue était vraiment à la hauteur. En effet, même si j’ai fait BIOTECH, je ne vois pas vraiment de différence entre ceux qui ont fait chimie analytique et moi pour ce qui est de la facilité (même si ce n’est pas de la tarte) de réaliser le bac en chimie.

Depuis mon stage à l'UQAM dans le cadre du programme de technique de laboratoire (biotechnologies) du Cégep de Saint-Hyacinthe, j'ai eu la chance de travailler dans un laboratoire de synthèse organique tout au long de mon baccalauréat en chimie (2006-2009) à la même université. Des bourses d'excellence (CRSNG) m'ont d'abord permis d'effectuer deux stages de formation dans le laboratoire du professeur Daniel Chapdelaine.

Lire la suite