Témoignages

 

Marc-André Beaulieu


J'ai travaillé sur la synthèse totale d'un produit naturel, la (-)-kopsine, un anti-hypertenseur. Afin d’élargir mes sphères de compétences en chimie organique, j'ai décidé d'aller travailler dans le laboratoire du professeur Sylvain Canesi, récipiendaire du prestigieux prix Boehringer Ingelheim 2009 attribué au meilleur jeune chercheur en chimie organique au Canada. Grâce à une troisième bourse CRSNG, j'ai eu l'occasion de contribuer aux développements de nouvelles méthodologies de synthèse. Aussi, lors de ma première année de maîtrise (2009-2010), profitant d'une bourse d'excellence du FQRNT, j'ai pu appliquer une de ces méthodologies à la synthèse d'un antibiotique capable d'inhiber l'étape de condensation lors de la biosynthèse des acides gras chez des bactéries pathogènes comme Staphylococcus aureus. En effet, il s'agit d'une réaction de Prins-pinacol oxydative et de son application à la synthèse du (-)-Platensimycin (M.A Beaulieu, C.Sabot, N. Achache, K.C. Guérard, S. Canesi* ''An Oxydative Prins-pinacol Tandem Process and its Application to the Synthesis of (-)-Platensimycin'' Chem. Eur. J. 2010, 16, 11224-11228). Depuis l'automne dernier, compte tenu de mon intérêt pour la chimie organique et de mon très bon dossier académique, j'ai pu effectuer le passage accéléré maîtrise-doctorat après une seule année de maîtrise. Je suis actuellement étudiant au doctorat en chimie à l'UQAM et je travaille à explorer les limites de la réaction de Prins-pinacol oxydative. Enfin, en plus d’encadrer quelques étudiants stagiaires au laboratoire, je suis moniteur lors des séances d’exercices hebdomadaires pour les étudiants du cours de synthèse organique du programme de baccalauréat de chimie et de biochimie de l’UQAM.


Ces photos ont été prises le 13 octobre 2010 alors que j'effectuais un lavage d'une phase organique d'acétate d'éthyle avec une solution aqueuse d'ammoniac. Ceci avait pour but de complexer le cuivre présent dans le mélange réactionnel (organo-cuprate) afin de le solubiliser dans la phase aqueuse pour s'en débarrasser. C'est ce complexe dans l'eau qui donne la couleur bleue.

 

Marc-André Beaulieu

 

 

 

a